Insomnie : ne jouez pas avec votre sommeil

Insomnie : ne jouez pas avec votre sommeil
The following two tabs change content below.
Luc Pillot
Passionné de musique et accompagné de mon fidèle destrier prénommé "VTT", je carbure à la pizza pour aller vous chercher au triple galop le meilleur des conseils bien-être et anti-stress !

Insomnie : ne jouez pas avec votre sommeil

Vous avez une idée du temps que l’on passe à dormir dans une vie ? En moyenne, nous passons chaque nuit 7h47 à dormir, ce qui représente 2800 heures chaque année, soit environ 118 jours. De manière générale, nous passons donc près d’un tiers de notre vie à dormir ! Notre sommeil représente donc une part non négligeable de notre vie, ne serait-ce que d’un point de vue temporel.

Combien faut-il dormir ?

Nous ne sommes néanmoins pas tous égaux à ce niveau-là. Certains sont en parfaite forme avec seulement 6 ou 7 heures de sommeil alors que d’autres vont avoir besoin de leurs 8 voire 9 heures de sommeil quotidiennes. Une injustice ? Peut-être, mais de toute façon, nous sommes tous différents, alors autant s’y faire tout de suite ! Il y a en revanche un autre point sur lequel nous sommes différents, et sur lequel il est possible de jouer : c’est la capacité à s’endormir.

Des difficultés à s’endormir

En effet, si l’on passe une bonne partie de notre temps à dormir, il est beaucoup plus difficile de mesurer le temps passé à s’endormir. Si pour certains, il suffit de se mettre sous la couette et de fermer les yeux pour rejoindre Morphée, c’est un véritable calvaire pour d’autres. On se tourne et se retourne dans le lit, une fois il fait trop chaud, une fois trop froid, et puis il y a un bruit de fond qui vous dérange, puis le cerveau repasse en boucle la journée d’aujourd’hui et de demain, sans oublier de ressasser des vieux souvenirs, encore et encore, en boucle…

Insomnie : quand s’endormir devient un problème

A part si vous êtes une exception, vous avez déjà probablement eu à faire face à une situation similaire : rien de plus rageant que quand le sommeil se fait désirer… ce qui n’aide d’ailleurs pas à s’endormir ! Et s’il s’agit déjà d’une chose énervante, cela devient rapidement une chose dont il faut tenir compte lorsqu’il s’agit d’un problème récurrent. En effet, l’insomnie peut vite devenir un fardeau et un handicap, car le sommeil est une ressource indispensable du corps humain. Et à ce titre, le manque de repos a d’importantes répercussions sur le corps comme sur l’esprit.

Conséquences du manque de sommeil

Voici une liste non exhaustive des conséquences du manque de sommeil après seulement une nuit :

  • Dérégulation de l’appétit : on mange davantage, et moins bien, puisqu’on a beaucoup plus tendance à se diriger vers des nourritures moins saines (en général tout ce qui est gras et sucré). Pas terrible pour la ligne ou pour la santé !
  • Votre corps étant fatigué, vous avez plus de chances d’attraper froid
  • Votre humeur est beaucoup plus changeante, « soupe au lait » diront certains. Ce manque de stabilité émotionnelle qui donne envie de pleurer à la moindre contrariété, ou partir dans des fous rires dont on a du mal à comprendre l’origine.
  • Une diminution de la concentration et de la mémoire. Que ça soit d’oublier en arrivant dans une pièce pourquoi vous êtes là, oublier vos rendez-vous ou avoir beaucoup de mal à finir une tâche en une traite, ça complique vite votre journée !
  • Une réduction de la masse cérébrale. Et oui, même après une seule nuit ! On vous rassure, c’est temporaire, sinon, pour toutes les fois où l’on a mal dormi, on aurait tous un cerveau de la taille d’un pois chiche !
  • Et conséquence logique de tout ce qui a été évoqué plus haut, vos chances d’avoir un accident sont plus élevées. Que ça soit au volant d’une voiture, en faisant la cuisine avec un couteau tranchant ou en taillant la haie, la fatigue nous rend dangereux pour nous même comme pour les autres.

Étonnant qu’en une seule nuit, notre corps soit déjà à la traîne, non ? Et bien, imaginez les conséquences d’un manque de sommeil chronique sur du long terme ! Les voici, et sans aucune surprise, ça calme :

  • Si vous souhaitez avoir des enfants, mauvaise nouvelle : le manque de sommeil chronique réduit votre fertilité. Et oui, le manque de vitalité est généralisé à tout votre organisme !
  • Épuisées, vos défenses immunitaires s’abaissent, vous rendant plus susceptible de tomber malade.
  • Le risque d’avoir des problèmes de santé sérieux sont augmentés, qu’il s’agisse d’obésité, de diabète, d’AVC (qui peuvent être multipliés par 4) et même de certains de certains cancers, le manque de sommeil impose au lourd tribut au corps.
  • Conséquence logique : le taux de mortalité augmente. Vouloir « gagner » du temps en dormant moins, c’est gagner un peu de temps à court terme pour en perdre beaucoup à long terme. Vraiment pas sûr que vous en sortiez gagnant…

Prenez votre sommeil au sérieux

Le but n’est pas de vous faire peur, même si effectivement, on ne peut pas dire que ça soit très rassurant. L’objectif, c’est de vous faire prendre conscience que le sommeil est un sujet sérieux, et qu’il ne faut pas prendre l’insomnie à la légère. Nous l’avons dit : vous ne pouvez pas jouer sur les besoins de votre corps en termes de sommeil, seulement sur votre capacité à vous endormir pour vous assurer que votre corps obtienne le repos dont il a besoin. Vous trouvez que l’insomnie vous gâche la vie, mais que « c’est comme ça », et qu’il faut juste faire avec ? Erreur : c’est un mal qu’il faut identifier et traiter à la racine pour ne pas qu’il vous pourrisse l’existence et la santé plus longtemps.

Les racines de l’insomnie

Bien entendu, les origines de l’insomnie sont multiples, et dont propres au parcours de chaque individu, mais il y a certain nombre de racines communes à la plupart des personnes :

  • Le stress, bien évidemment. Qu’il soit conscient ou inconscient, votre capacité à vous endormir va être directement liée à votre niveau de stress. Cela ne sera évidemment pas facilité si vous êtes d’un naturel anxieux. Là aussi, les sources sont nombreuses : problèmes familiaux, personnels, professionnels, pollution, petites ou grosses contrariétés, la vie est souvent semée d’embûches !

Faire face au stress facilement et rapidement pour améliorer votre qualité de vie : faites appel à Skappy !

  • Votre hygiène de vie joue également un rôle important dans votre capacité à vous endormir. Si vous vous couchez régulièrement à des heures tardives, vous servez de grandes tasses de café après le souper ou ne vous couchez jamais à la même heure, il est certain que votre corps aura bien du mal à se poser et s’apaiser.
  • Votre état de santé va également jouer. Des dérèglements hormonaux aux problèmes de santé héréditaires en passant par toutes les maladies issues du dictionnaire médical, difficile de s’endormir facilement quand votre corps est le théâtre de batailles qui le dépasse.

Comment mieux s’endormir et lutter contre l’insomnie

Mais alors comment lutter contre l’insomnie ? Le sujet est vaste, mais rien qu’en reprenant les causes listées plus haut, on peut déjà vous proposer quelques conseils :

  • Créer un environnement nocturne sain et propice à l’endormissement : pas plus de 18°, un air bien aéré, non pollué et pas trop sec. Dormez dans un lieu sombre et calme, avec le moins de choses pouvant vous perturber.
  • Une bonne hygiène de vie est le meilleur point de départ pour réguler votre organisme et faciliter votre endormissement : prendre vos repas à heures fixes, éviter de manger trop lourd et trop gras pour faciliter votre digestion, faire du sport (mais éviter d’en faire trop tard pour ne pas trop « réveiller » votre organisme), éviter les excitants (thé, café, tabac, alcool, etc), et vous coucher à des heures régulières sont autant de bons moyens de mettre de l’ordre dans votre vie et mieux vous endormir.
  • Évitez les écrans le soir : en-dehors de la stimulation qu’ils apportent, la lumière bleue des écrans produit le même effet que la lumière du soleil. Pour synthétiser, cela dit à votre corps qu’il fait jour, lui faisant secréter une hormone qui maintient éveillé.
  • Pour apaiser votre esprit, il existe de nombreuses solutions, et c’est à vous de choisir celle qui vous convient le mieux : vous pouvez faire appel à un ami pour alléger votre conscience et partager vos tracas, prendre contact avec un psychologue ou un autre pour mieux comprendre votre psyché, commencer le yoga, faire appel à un coach, les solutions ne manquent.

Il y a aussi Skappy, qui est disponible 24 heures sur 24, tient dans votre poche, et amène rapidement des résultats !

Conclusion

Vous l’aurez compris, l’insomnie, bien qu’étant un problème en soi, est une cause et une conséquence d’un problème plus global, et qu’il est difficile d’isoler et de régler de manière séparée. Cela fait partie d’un tour et d’un équilibre à atteindre. Cependant, si cela peut être un cercle vicieux, rappelez-vous que c’est aussi en progressant petit à petit et en mettant du positif dans votre vie qu’un cercle vertueux va se mettre en place. Vous connaissez désormais les causes de l’insomnie, et comment commencer à agir positivement dessus. Nous vous donnons donc rendez-vous la semaine prochaine pour retrouver notre article dédié à la relation entre votre vie professionnelle et l’insomnie, et comment vous permettre de trouver plus facilement le sommeil pour des matins qui chantent !

Luc Pillot

Responsable Multimédia

Skappy, booster de bonne humeur !

The following two tabs change content below.
Luc Pillot
Passionné de musique et accompagné de mon fidèle destrier prénommé "VTT", je carbure à la pizza pour aller vous chercher au triple galop le meilleur des conseils bien-être et anti-stress !