Stress, émotions : et si l’intestin était notre baromètre santé ?

Stress, émotions : et si l'intestin était notre baromètre santé ?
The following two tabs change content below.
Luc Pillot
Passionné de musique et accompagné de mon fidèle destrier prénommé "VTT", je carbure à la pizza pour aller vous chercher au triple galop le meilleur des conseils bien-être et anti-stress !

Stress, émotions : et si l’intestin était notre baromètre santé ?

Le stress, c’est tout dans la tête… ou pas ! Vous avez probablement déjà été soumis au stress (si ça n’est pas le cas, voilà une performance impressionnante), et avez clairement pu constater que ça avait un impact sur une partie précise de votre organisme. Vous avez probablement déjà « eu l’estomac en vrac », comme si vous pouviez ressentir le stress, ou d’autres émotions, avec le ventre. Les expressions populaires ne s’y sont pas trompé : « avoir le ventre noué », « se faire de la bile », avoir des papillons dans l’estomac »… à l’évidence, un lien émotions-ventre, c’est une constante qui ne date pas d’hier !

L’intestin, sujet de toutes les études

Bien. Mais la sagesse populaire n’a pas toujours la science infuse. Alors qu’en pense la science, justement ? Il n’y a encore pas si longtemps, il s’agissait d’une zone de flou, complexe à étudier, et dont on soupçonnait le potentiel. Mais depuis quelques années, grâce aux avancées scientifiques et aux nombreuses recherches sur le sujet, l’idée que le ventre (et en particulier l’intestin) ont un rôle important à jouer fait son chemin, à tel point qu’aujourd’hui, on fait souvent référence à l’intestin comme étant le second cerveau. Et ce n’est clairement pas l’important succès rencontré par le livre « le charme discret de l’intestin » depuis plusieurs années qui prouvera le contraire ! L’intestin, c’est désormais un centre d’intérêt et d’études qui porte ses fruits, et dont les retombées potentielles sont extrêmement encourageantes.

L’intestin, le deuxième cerveau

Vous pensez sûrement qu’appeler « deuxième cerveau » un organe qui sert à digérer la nourriture avant de l’éliminer du corps, c’est quand même un peu gonflé (ballonné ?). Et pourtant, intestin et cerveau sont étroitement connectés. Difficile de rentrer davantage dans les détails sans complexifier la discussion avec de nombreux termes scientifiques, mais retenez simplement que le système nerveux central est en interaction permanente avec la tube digestif, une connexion qui fonctionne d’ailleurs dans les deux sens.

Neurones, régulation de l’humeur : connaissez-vous vraiment l’intestin ?

Vous nous direz que tout est de toute manière connecté au cerveau, ce qui ne veut pas dire pour autant que vous ressentez vos émotions avec vos pieds lorsque vous marchez. Tout d’abord, sachez que vous seriez surpris de la manière dont tout est interconnecté dans notre corps. Ensuite, l’intestin EST un cerveau à part entière : nous savons aujourd’hui que 200 millions de neurones sont présents au niveau de l’intestin, et que ce système nerveux communique de manière étroite avec le système central. Et en plus d’avoir des neurones, figurez-vous que l’intestin est également en grande partie responsable de la stabilité de votre humeur. En effet, 95 % de la sérotonine, également appelée « hormone de la sérénité », est produite au niveau de l’intestin. Et quand on sait que cette hormone régule de nombreuses fonctions telles que l’humeur ou le comportement, on commence généralement à prendre l’intestin au sérieux.

Tout ne passe pas que par l’intestin : gérer ses émotions et son stress, ça peut aussi s’apprendre

Microbiote intestinal : kézaco ?

La surprise ne s’arrête pas là : entre le cerveau et l’intestin, un troisième acteur s’est glissé. Il s’agit du microbiote intestinal, qui s’invite aux échanges entre cerveau et intestin. Si tous ses mystères n’ont pas encore été résolus, on sait qu’il agit sur le cerveau par les voies sanguines et nerveuses via la sécrétion et libération de certaines molécules. Mais au fait, qu’est-ce qu’un microbiote ? Il s’agit d’un terme désignant l’ensemble des bactéries dans notre organisme (100 000 milliards tout de même, ça fait un sacré paquet). Ainsi, le microbiote intestinal (également appelé « flore intestinale ») désigne les bactéries situées dans l’intestin. Et il se trouve qu’il s’agit d’une zone capitale, puisque c’est ici que se trouvent la plupart des bactéries : 80 %, pour être exact. Et pour vous donner le tournis, sachez que le microbiote (des bactéries, donc) pèse en moyenne 1,5 kilos, soit le même poids que le cerveau !

L’importance de la flore intestinale pour l’équilibre psychique

Et il se trouve qu’en plus d’avoir des chiffres à donner le tournis, l’étude du microbiote intestinal a permis de découvrir des pistes intéressantes. En s’intéressant aux liens possibles entre un déséquilibre au niveau du microbiote intestinal et certains troubles psychiques fréquemment rencontrés, comme le stress ou l’anxiété, les chercheurs ont pu découvrir plusieurs choses. Tout d’abord, le microbiote intestinal semble avoir un effet modérateur sur la réponse au stress : les souris sans microbiote intestinal étaient hypersensibles au stress, alors que l’administration de bactéries pour recréer leur flore intestinale permettait de revenir à une sensibilité au stress normale. Un test similaire avait été fait chez des humains : en consommant pendant un mois des produits laitiers enrichis en probiotique (permettant de renforcer la flore intestinale), la plupart des personnes accordaient moins d’attention à des stimuli négatifs, comme des visages exprimant de la peur ou de l’anxiété, avec une légère réduction du stress… une piste à creuser !

Apportez de l’équilibre dans votre vie en seulement quelques minutes par jour

L’étude du microbiote intestinal pour mieux comprendre l’organisme

Mais cela ne s’arrête pas là : des études ont également constaté que le microbiote intestinal présentait des différences chez des rongeurs avec un comportement dépressif. Un constat similaire a été remarqué chez l’être humain, et qui se retrouve aussi en étudiant les microbiotes intestinaux d’enfants souffrant d’un trouble de spectre autistique. Encore plus fort, cela s’étend également à d’autres maladies, telles que la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer. En remarquant un lien entre microbiote intestinal anormal et problèmes de santé bien spécifiques, cela donne des pistes de réflexion pour mieux diagnostiquer, mieux comprendre, et mieux soigner ces maladies. Les haruspices lisaient l’avenir dans les entrailles des sacrifices… aujourd’hui, l’avenir de la médecine serait-il lui aussi dans l’intestin ?

L’intestin, l’avenir de l’homme ?

Le doute n’est donc plus permis : notre état de santé physique comme psychique se voit dans notre intestin. Il est intéressant de noter qu’un organe aussi vital et aussi central de notre organisme nous soit si peu connu, et que les 10 dernières années aient été aussi riches en découvertes scientifiques. L’avenir s’avère donc extrêmement prometteur quand aux découvertes à venir, car découvrir des liens dans notre organisme nous permettant à la fois de mieux comprendre celui-ci, mais surtout de mieux comprendre ses dérèglements afin de trouver de nouveaux traitements.

Conclusion

Vous nous direz que c’est très bien, mais que même s’il est toujours intéressant d’apprendre de nouvelles choses, ça ne change pas grand-chose à votre vie (sauf si votre êtes chercheur gastro-entérologue). Mais de deux choses l’une : tout d’abord, c’est l’occasion d’être avantage à l’écoute de votre corps, de respecter davantage votre système digestif, et d’y aller mollo sur la sauce piquante avec la pizza 4 fromages, car maintenant, vous savez qu’il y aura des conséquences. Et ensuite, vous commencez à nous connaître chez Skappy : on ne va pas vous laisser comme ça, bien sûr qu’on a des trucs à vous donner pour retrouver la pêche dans la joie et la bonne humeur… simplement, ça sera pour la prochaine fois, alors en attendant, mollo sur les épices !

Luc Pillot

Responsable Multimédia

Skappy, booster de bonne humeur !

The following two tabs change content below.
Luc Pillot
Passionné de musique et accompagné de mon fidèle destrier prénommé "VTT", je carbure à la pizza pour aller vous chercher au triple galop le meilleur des conseils bien-être et anti-stress !

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.