La journée type pour lâcher prise

La journée type pour lâcher prise
The following two tabs change content below.
Luc Pillot
Passionné de musique et accompagné de mon fidèle destrier prénommé "VTT", je carbure à la pizza pour aller vous chercher au triple galop le meilleur des conseils bien-être et anti-stress !

La journée type pour lâcher prise

Métro, boulot, dodo… dire que nos journées ne se résume pas qu’à ça est un doux euphémisme ! Entre emmener les enfants à l’école, courir faire les courses, aller à des réunions parents-professeurs, s’occuper de la comptabilité, se rendre au travail, trouver la motivation et la force de faire à manger pour toute la famille, et trouver encore le temps de se dépêcher d’aller à nos activités personnelles (si c’est pour aller au yoga, notez que c’est légèrement contre-productif), on ne peut pas dire que les journées soient ennuyeuses ou semblables ! Seulement voilà, le moins que l’on puisse dire, c’est que cela fait des journées bien remplies.

Trop tirer sur les réserves de votre corps n’est pas sans danger

Ce n’est pas une surprise, courir à longueur de journée et jongler entre 50 tâches est fatiguant pour le corps comme pour le mental. Même avec une organisation sans faille et un mental en béton armé, on ne fait basiquement que puiser dans nos réserves, et si celles-ci peuvent parfois paraître sans fin, il y a toujours un moment où l’on finit par craquer, que cela soit physiquement (tomber malade, se blesser à cause de la fatigue) ou nerveusement (être très agressif, une crise de nerfs sur son entourage personnel ou professionnel), quand on ne fait pas carrément un burn-out.

Décompresser n’est pas un luxe mais une nécessité

Pour éviter ce genre de situations qui, et c’est le moins que l’on puisse dire, ne font pas rêver et qu’on a tout intérêt à éviter, il existe plusieurs solutions, mais la plus évidente d’entre elles, c’est qu’il faut DÉ-COM-PRES-SER. Vous nous direz sûrement que vous n’avez pas le temps, mais on peut toujours trouver le temps de se faire plaisir. Plus important, on peut, mais l’on DOIT : comme nous venons de le dire, il s’agit carrément d’une question de santé. Les raisons de s’autoriser à décompresser étant claires, on peut désormais entrer dans le vif du sujet : comment décompresser et lâcher prise.

J’apprends à lâcher prise et me détendre au quotidien

Journée type pour décompresser et se recentrer sur soi

L’idée tourne autour d’un concept assez simple : vous autoriser une journée pour vous et rien qu’à vous, afin de laisser loin de vous les tracas du quotidien, et faire le plein d’énergie positive (et d’énergie tout court, d’ailleurs). Si nous avons chacun notre propre définition de la journée parfaite et de comment se détendre, on va dire qu’il existe quand même un certain nombre d’éléments communs qui reviennent souvent. Et si nous sommes d’accord pour dire que c’est compliqué, il est toujours possible de libérer un (ou plusieurs !) dimanches par mois pour décompresser !

C’est pourquoi nous vous proposons sans plus attendre la journée type pour lâcher prise et décompresser (à adapter selon vos horaires et vos préférences, bien entendu) :

  • 10h : après avoir profité d’une nuit plus longue qu’à l’accoutumée pour recharger vos batteries, il est décidé que vous allez profiter encore un peu de votre lit. Vous n’en sortez donc que pour vous préparer un petit-déjeuner que vous rapporterez illico presto dans votre lit pour profiter encore de la douceur de la couette, et pourquoi pas l’accompagner d’un bon livre et/ou d’une bonne série pour savourer encore plus cette matinée. Et encore, vous ne sortirez de votre lit qu’après avoir pris le temps de vous étirer, de prendre une profonde inspiration, le tout avec le sourire, en pensant à la belle journée qui vous attends. Voilà un début de journée qui commence bien et tout en douceur !

  • 11h : après ce petit-déjeuner au lit permettant de commencer la journée avec délicatesse en toute sérénité, il est temps de prendre l’air, s’aérer l’esprit et s’ouvrir l’appétit en contact avec le monde extérieur ! Faites selon vos goûts : promenade au parc, tour en montagne ou en forêt, jardinage pour vous reconnecter avec la nature et vous déconnecter du quotidien, il y a forcément une activité vous permettant de vous recentrer sur vous-même et vous libérer l’esprit.

  • 12h30 : le grand air, ça creuse ! Il est l’heure de faire plaisir à vos sens et de faire un passage par la case « nourriture ». Afin d’en faire un moment de plaisir mais surtout de lâcher prise, sortez de votre train-train habituel et faites le moins d’efforts possibles (sauf si cuisiner est une passion qui vous détend) ! Pour rester raccord avec les conseils précédent, vous pouvez par exemple profiter de votre tour en forêt pour faire un pique-nique, vous arrêter manger dans un chalet de montagne, passer dans un bistrot sympa à la sortie du parc… quoi qu’il en soit, prenez le temps de savourer l’instant présent !

  • 14h : l’estomac désormais tendu et l’esprit détendu, prenez le temps d’apprécier la situation. Prenez le temps de faire le point sur votre vie, contemplez ce moment de bonheur, savourez l’instant présent, autorisez vous à ne rien faire et à être heureux, tout simplement. Dans cette course permanente qu’est la vie, il est important de prendre le temps de ne rien faire, pour simplement penser à vous, au monde qui vous entoure, et expulser les mauvaises pensées qui vous accompagnent au quotidien. Cela peut également être le bon moment pour une séance de yoga ou de méditation !

S’ouvrir facilement à la relaxation chez soi en quelques minutes par jour ? C’est possible !

  • Reste de l’après-midi : le but étant de lâcher prise, nous n’allons pas vous donner un planning précis sur comment gérer votre après-midi décompression ! Voici cependant quelques exemples d’activités à adapter selon vos goûts : s’il fait beau, un petit tour à vélo peut être l’occasion parfaite de tonifier votre corps et sculpter votre silhouette, tout en vous reconnectant avec votre environnement. Un tour au cinéma pour regarder un film humoristique, en se gardant bien de penser à la paperasse qui vous attends ou au lendemain : on a dit décompression ! Vous pouvez en profiter pour passer du temps avec vos proches, rendre visite à votre famille, à qui vous dites toujours qu’il « serait sympa de se revoir un de ces jours », mais que vous remettez toujours à plus tard… vous pouvez aussi passer l’après-midi à rattraper votre retard sur Game of Thrones en mangeant des chips sous une couverture, on ne juge pas ! L’important est justement de laisser le contrôle de côté, et de se prendre du temps à soi pour souffler.

  • Fin de soirée : prenez le temps de manger quelque chose que vous n’avez habituellement pas le temps ou l’envie de manger, pour profiter de ce moment à vous et rien qu’à vous. Que cela soit faire un barbecue sur la terrasse, ou cuisiner un plat exotique dont on vous a donné la recette il y a des années. Cette ouverture sur une expérience qui sort de l’ordinaire est là encore l’occasion de profiter de l’instant présent et de cette journée « rechargement des batteries ». Pour le reste de la soirée, vous êtes seul maître à bord, c’est à vous de choisir comment se déroule une soirée réussie et qui vous permettra de commencer une nouvelle journée avec une énergie décuplée et un sourire radieux !

Conclusion

La conclusion semble au final tomber sous le sens : il n’y a pas de journée parfaite car c’est à vous d’écrire la vôtre (c’est beau, n’est-ce pas), et l’important n’est pas tant ce que vous en faites, mais la manière dont vous allez vivre cette journée. L’objectif assumé, c’est d’abandonner ce besoin de contrôle, de vous laisser aller à vivre l’instant présent, de prendre le temps de vous recentrer sur vous-même et sur votre environnement. Tant que vous sortez de l’ordinaire et écartez les tracas du quotidien, rechargeant vos batteries (et cela peut même être le cas si vous partez faire une randonnée de 6 heures), écartant la fatigue physique comme mentale loin de vous et amenant un sourire sur votre visage, alors ne cherchez pas plus : c’est réussi, vous avez lâché prise.

Luc Pillot

Responsable Multimédia

Skappy, booster de bonne humeur !

The following two tabs change content below.
Luc Pillot
Passionné de musique et accompagné de mon fidèle destrier prénommé "VTT", je carbure à la pizza pour aller vous chercher au triple galop le meilleur des conseils bien-être et anti-stress !