Comment agir sur la pression au travail qui vient de soi

Comment agir sur la pression au travail qui vient de soi
The following two tabs change content below.
Luc Pillot
Passionné de musique et accompagné de mon fidèle destrier prénommé "VTT", je carbure à la pizza pour aller vous chercher au triple galop le meilleur des conseils bien-être et anti-stress !

Comment agir sur la pression au travail qui vient de soi

Michelle Jean-Baptiste, concentré d’énergie aux multiples casquettes et entre auteure du livre « libérez-vous de la pression au travail » (éditions Fortuna), est l’invitée de Skappy le temps d’un mois. Entre extraits de son livre et articles complémentaires sur la pression au travail, c’est l’occasion d’en apprendre plus sur un sujet souvent passé sous silence… et peut-être commencer une nouvelle vie !

Elle est insidieuse. D’aucuns diront même qu’elle est invisible. Cette pression au travail qui vient de nous a tendance à passer inaperçue, totalement occultée par la pression qui vient des autres, tous ces autres : les collègues, les clients, les fournisseurs, les supérieurs hiérarchiques, le public lorsque l’on a affaire à lui, le banquier, le comptable, le fisc, le voisin, l’employeur ou l’employé, l’associé, le stagiaire, l’assureur. Là tout d’un coup, toutes les configurations sont envisageables. On arrive à repérer les petites phrases agressives, les coups de gueule, les regards assassins, fuyants ou appuyés voire les brimades. On arrive à se dire que si on se sent si mal au travail, c’est naturellement de la faute des autres et de la société.

Ceci dit, la pression ne vient jamais exclusivement de l’extérieur. Nous avons tous et toutes notre part de responsabilité dans le processus ; que nous nous imposions, sans qu’on nous y oblige, des contraintes et des objectifs démesurés ; ou bien que nous n’arrivions tout simplement pas à exprimer ce qui ne va pas aux bonnes personnes, laissant s’envenimer doucement mais surement la situation sans aucun espoir de changement possible.

Identifier la pression qui vient de soi

Il est donc impératif de prendre le temps de faire le point sur cette pression qui vient de l’intérieur. Voici une petite checklist de questions pour vous y aider.

Demandez-vous :

  • avez-vous tendance à être trop exigeant, trop perfectionniste avec vous-même ?
  • comment ce perfectionnisme s’exprime-t-il dans votre travail ?
  • comment génère-t-il de la tension personnelle voir interpersonnelle avec votre entourage au travail ou à la maison ?
  • avez-vous tendance à tout accepter ? A répondre « présent » à toutes les sollicitations professionnelles ?
  • avez-vous des difficultés à exprimer vos désaccords, vos doutes, vos incompréhensions, vos problèmes ?
  • comment cette tendance à ne pas oser dire « non » vous place-t-elle dans des situations difficiles au travail ?
  • avez-vous tendance à vouloir tout faire seul(e) ?
  • avez-vous du mal à déléguer une tâche ?
  • avez-vous du mal à demander de l’aide ?
  • comment cette tendance à vouloir tout contrôler vous empêche-t-elle d’évoluer et de vous épanouir professionnellement ?

Apprendre à agir sur la pression qui vient de soi

Une fois ce petit travail d’introspection pour repérer la pression intérieure pensez à relativiser et à vous positionner comme un(e) allié(e) vis-à-vis de vous-même et non comme un juge ou un censeur.

A chaque fois que vous vous entendrez vous dire ou penser quelque chose de blessant ou de négatif à votre encontre, corrigez-vous immédiatement. Soyez vraiment doux avec vous. Félicitez-vous lorsque vous faites quelque chose. Faites-le avec la même énergie et la même spontanéité que lorsque vous vous auto-jugez sévèrement à la suite de loupés ou de retards dans votre activité professionnelle.

Quoiqu’il arrive, ayez confiance dans votre potentiel, dans vos capacités d’adaptation et d’évolution.

Et ayez à l’esprit cette petite phrase du Dalaï Lama : « Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi. »

Prenez-soin de vous.

Belle journée

Michelle Jean-Baptiste

The following two tabs change content below.
Luc Pillot
Passionné de musique et accompagné de mon fidèle destrier prénommé "VTT", je carbure à la pizza pour aller vous chercher au triple galop le meilleur des conseils bien-être et anti-stress !