Comment remettre l’humain et ses émotions au cœur des entreprises

Remettre l'humain et ses émotions au coeur des entreprise
The following two tabs change content below.
Luc Pillot
Passionné de musique et accompagné de mon fidèle destrier prénommé "VTT", je carbure à la pizza pour aller vous chercher au triple galop le meilleur des conseils bien-être et anti-stress !

Comment remettre l’humain et ses émotions au cœur des entreprises

Que vous soyez CEO, manager, directeur général, gérant, etc… Vous savez que nous nous trouvons dans une société où les chiffres, les données et les résultats ont pris le pas sur les relations humaines au sein d’une entreprise. De nombreux scandales comme le taux de suicide anormalement élevé dans de grands groupes français peuvent l’attester…

Et puis, généralement lorsque vos salariés évoquent le boulot, ils ne l’assimilent que très rarement à un lit bien douillet où couettes et oreillers sont disponibles par milliers ; mais plutôt à un sommier rigide qui grince au moindre mouvement (AHAHAH, j’adore la comparaison).

Le moment de réconcilier employés et travail est donc arrivé. Vous allez les aider à délaisser le stress et l’anxiété, pour placer le bien-être ainsi que l’optimisme au centre de leurs préoccupations !

Voici donc 3 leviers sur lesquels il est judicieux de se pencher.

La liberté

Même si votre rôle est de contrôler votre force de travail, il est important de lui laisser une part importante de liberté. Rien ne sert d’être constamment sur leur dos car ils vous blâmeront en tirant dans le vôtre. Aaaah, les douces joies du management.

Le fait qu’ils soient plus autonomes leur accordera ce sentiment d’épanouissement au travail. Cela se traduira par l’accomplissement d’une part plus importante de leur potentiel de compétences ainsi que par l’étirement de leur marge de progression. Vos équipes seront amenées à être plus créatives et prendront des initiatives instinctivement.

Bien évidemment, le but n’est pas de vous retirer totalement du management de vos salariés. L’objectif est d’oublier le terme « diriger » pour le remplacer par « encadrer ». C’est une manière beaucoup plus sociale de fonctionner en entreprise. Ce qui permet de remettre l’humain et ses émotions au cœur de celles-ci ; tout en étant productif.

Les sourires et les résultats seront au rendez-vous… Mais que demander de plus ?

Récolter des sourires

La transparence

Peu importe le poste que vous occupez, faites de la transparence l’une de vos valeurs principales.

Cela passe par un dialogue permanent entre vous et vos co-équipiers. Les différents problèmes rencontrés dans les entreprises émanent souvent d’un manque de communication. Julie la chargée de com ne va pas indiquer à Marc le chef de projet la date limite de remise du plan de com… Et voilà ! Des tensions apparaissent.

Faites-donc le tout petit effort, mais ô combien important, de transmettre les informations dont vous disposez et encouragez les autres à faire de même. Bref, soyez ouvert et authentique !

PARLEZ de vos objectifs, de vos attentes, de vos difficultés… aux membres de votre entreprise et formez-vous aussi votre propre tribu !

Créer ma tribu

INTÉRESSEZ-vous à l’état d’esprit de vos collègues. Il est important de savoir s’ils sont dans les meilleures conditions pour s’épanouir professionnellement, si ce n’est pas le cas, tentez de trouver des solutions. Il faut suivre une philosophie de bienveillance.

RÉFLÉCHISSEZ à l’impact qu’auront vos paroles et vos actes vis-à-vis de vos partenaires de travail. Utilisez donc les bons termes, la bonne intonation et les bonnes actions.

Vous l’avez compris, il ne suffit pas de donner des ordres en restant les bras croisés. Faites descendre les informations jugées utiles et communiquez avec tout le monde. Il faut sortir de cet individualisme qui vous ronge et renforcer les liens qui vous unissent J

La récompense

Si vous avez suivi l’ensemble de nos précédents conseils, il ne vous reste plus qu’un point à aborder avant d’être coté en bourse et intégré au CAC 40 : la récompense.

« Tout travail mérite salaire » ; c’est bien connu. Tâchez d’adapter la compensation financière de vos collaborateurs en fonction de leurs performances mais également de leur investissement. Dans le cas contraire, ils ne feront plus l’effort d’être consciencieux à leur poste de travail. La récompense est donc un moyen juste et intelligent de garder une dynamique intéressante ainsi que de la bonne humeur au bureau J

C’est vrai qu’il n’est pas toujours concevable de rehausser le salaire de vos co-équipiers. Cependant, il existe d’autres alternatives pour gratifier un travail de qualité : une part de rémunération variable, des primes, des évolutions de poste…

Outre le côté financier, il est également possible de remercier ses employés à travers diverses attentions au quotidien, qui à votre grande surprise peuvent avoir un impact bien plus conséquent.

L’essentiel est créer un climat social motivant. Pour cela il faudra faire appel à votre côté paternel/maternel. N’hésitez pas à :

  • Encourager, sur un ton optimiste
  • Féliciter les bons résultats
  • Accorder des pauses aux moments nécessaires
  • Rester à l’écoute des demandes d’aménagements d’horaires par exemple
  • Réunissez tout le monde autour d’une pause déjeuner
  • Organiser des séminaires ou des activités amusantes

Faites de la reconnaissance votre maître mot.

Pour conclure, le plus important est d’être logique et cohérent dans toutes les actions que vous engagez. Il est capital de respecter ce raisonnement afin que vos collaborateurs ne se sentent pas trompés.

Bien évidemment, il faut également être sincère dans vos démarches car vos confrères sont loin d’être insensibles.

Romahn CHEDLI

Community Manager

 

 

The following two tabs change content below.
Luc Pillot
Passionné de musique et accompagné de mon fidèle destrier prénommé "VTT", je carbure à la pizza pour aller vous chercher au triple galop le meilleur des conseils bien-être et anti-stress !